Loading

TUNISIE : FSM 2015


La FEMED sera présente au Forum Social Mondial (FSM) qui se tiendra du 24 au 28 mars 2015 à Tunis.  La FEMED ainsi que ses associations membres seront représentées au Forum Social Mondial. 

MAROC : Intrusion dans les locaux de l'association marocaine des droits humains (AMDH) et agression d une militante.


Paris – Genève – Copenhague, le 19 février 2015 – L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, programme conjoint de la FIDH et de l’OMCT, ainsi que le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH) et la Fédération Euro-méditerranéenne contre les Disparitions Forcées (FEMED), condamnent l’intrusion des autorités marocaines dans les locaux de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) ainsi que l’agression de l’une de ses militantes.  

MAROC : Le CNDH et la reconnaissance des dépouilles des disparus.


Le Conseil National des Droits de l’Homme a remis ce mercredi 4 février 2015, à la famille Ouzzane Belkacem, ses résultats d’analyse ADN concernant la dépouille présumée de leur père en levé en 1973 et séquestré depuis lors à Agdz. La famille du disparu Ouzzane a émis des réserves sur ces résultats. L’APADM s’associe à la famille Ouzzane pour qu’elle puisse exercer son droit de recourir à une contre-expertise afin de se rassurer et prendre confiance.

ALGERIE : Le prix « Lounès Matoub » décerné à Nassera Dutour pour son combat contre l'oubli.


Alger et Paris, 26 janvier 2015 – Le Collectif des Familles de Disparus en Algérie (CFDA), Sos Disparus et la Fédération euro-méditerranéenne contre les disparitions forcées (FEMED) se félicitent de la remise du prix Lounès Matoub, contre l’oubli, par l’association AMGUD à Nassera Dutour, porte-parole du CFDA et présidente de la FEMED. 

LIBYE : Appel à la MANUL d établir d urgence des couloirs humanitaires à Benghazi.


Tout en se félicitant de la déclaration de la MANUL, Mission d’appui des Nations Unies en Lybie, Human Rights Solidarity (HRS) condamne à nouveau le silence de la MANUL qui n’a pris aucune mesure au cours des huit derniers mois depuis le début des opérations militaires à Benghazi. Ces opérations qui ont visé des installations civiles et quartiers résidentiels ont entraîné le déplacement de plus de 20 000 familles et ont causé de graves dommages aux infrastructures dans un certain nombre de quartiers de la ville.  

France : Nous sommes Charlie.


Face à l’attaque abjecte contre l’équipe du journal Charlie Hebdo hier, La FEMED tient à exprimer ses sincères condoléances aux proches des victimes et son profond soutien à toute l’équipe de Charlie Hebdo. Ce qui s’est passé hier est un acte inhumain, intolérable et d’une horreur inqualifiable. Les auteurs de tels actes doivent être traduits en justice.

Pages