Loading
×
إنجليزية

Disparitions forcées en Tunisie: malgré l’absence de phénomène, un concept méconnu.


La Fédération euro-méditerranéenne contre les disparitions forcées (FEMED) s’est rendue du  20 au 24 juin 2013 en Tunisie afin d’effectuer une mission exploratoire sur la question des disparitions forcées en Tunisie. Cette mission avait également pour finalité d’établir un premier contact avec les institutions nationales et les organisations de la société civile tunisienne traitant à titre principal ou de façon transversale de cas de disparitions forcées.

KOSOVO : Treize ans plus tard ... où sont nos proches ?


Treize ans plus tard ... où sont nos proches ? Nous, participants à la réunion du 24 mars 2012 à Therande (Suhareka), intitullée "Treize ans plus tard ... où sont nos proches? " et après des discussions avec les institutions locales, les organisations internationales et les associations pour les personnes disparu(e)s, nous parvenons à ces conclusions :

ALGERIE : Deux autres flammes s’éteignent, deux mères de disparus nous quittent à jamais !


Deux autres flammes s’éteignent, deux mères de disparus nous quittent à jamais ! C’est avec une immense tristesse que SOS Disparus et le Collectif des Familles de Disparus (CFDA) ont appris une fois de plus, le décès de deux mères, Sbaâ Fatma, mère du disparu Bouderhem Djelloul, né le 30 juin 1970, arrêté le 8 mars 1995 à son domicile par des gardes communaux et Oualmi Fatma, mère du disparu Berkaoui Achour, né le 10 juillet 1961 et arrêté le 20 novembre 1994 à un arrêt de bus par des policiers.

SYRIE : Les familles des activistes cible de représailles.


Copenhague, Genève et Paris, le 1er septembre 2011. Le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH), l’Observatoire pour la Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme, le programme conjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et la Fédération euro-méditerranéenne contre les disparitions forcées (FEMED), condamnent fermement l’intensification des arrestations arbitraires et des actes systématiques de harcèlement perpétrés par les autorités syriennes c

SERBIE : Extradition de Ratko Mladic.


Ratko Mladic épinglé par la justice pénale internationale, un pas en avanr contre l’impunité pour les familles de disparus. La Fédération Euroméditerranéenne Contre les Disparitions Forcées (FEMED) se félicite de l’extradition de Ratko Mladic vers La Haye où siège le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY).  Il doit y répondre de crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Son arrestation est une grande victoire pour les familles des victimes du génocide de Srebrenica.

الصفحات