Loading
×

24 ans d'attente, 24 ans de combat


"Nous sommes le 30 janvier 2021. Voilà 24 ans que mon fils a disparu. Il avait 21 ans, la fleur de l'âge. Aujourd'hui, il aurait eu 45 ans".

Nombreuses sont les mères, les femmes et les soeurs qui espèrent, années après années, connaître le sort de leurs proches disparus. Et si leur combat continue, il est difficile pour elles de ne pas s’essouffler après tant de temps.

Depuis 24 ans Nassera Dutour, Présidente de la FEMED, poursuit son combat en faveur des victimes des disparitions forcées. Depuis 24 ans, poussée par la rage et le désir de connaître la vérité sur le sort de son fils, elle élève sa voix pour faire entendre celle de ceux à qui elle a été retirée. Depuis 24 ans elle demande justice pour son fils. Depuis 24 ans elle espère et désespère.

Dans cette vidéo, le désespoir de Nassera Dutour est perceptible. Mais dans sa voix, c'est bien la colère de toutes ces mères et de toutes ces femmes qui gronde. Pour que justice soit faite.

PDF :
Tags :

Autres articles de la FEMED