Loading
×

ALGERIE : Deux autres flammes s’éteignent, deux mères de disparus nous quittent à jamais !


Deux autres flammes s’éteignent, deux mères de disparus nous quittent à jamais !

C’est avec une immense tristesse que SOS Disparus et le Collectif des Familles de Disparus (CFDA) ont appris, une fois de plus, le décès de deux mères : Sbaâ Fatma, mère du disparu Bouderhem Djelloul, né le 30 juin 1970, arrêté le 8 mars 1995 à son domicile par des gardes communaux, et Oualmi Fatma, mère du disparu Berkaoui Achour, né le 10 juillet 1961 et arrêté le 20 novembre 1994 à un arrêt de bus par des policiers. Elles souffraient toutes deux depuis plusieurs années d’une longue maladie. Comme des milliers de mères, elles n’avaient jamais cessé de lutter pour parvenir un jour à connaître la vérité sur le sort de leurs enfants. Malheureusement, leur flamme s’est éteinte avant qu’elles n’aient pu connaître la vérité.

Un grand nombre de mères de disparus nous ont quittées ces dernières années : madame Bonatiro, madame Cheridji, madame Lakal, madame Nouri ainsi que monsieur et madame Saâdoune. SOS Disparus et le CFDA sont particulièrement attristés que ces proches de disparus qui ont affronté des souffrances quotidiennes, aient combattu jusqu’à leur dernier souffle et se soient éteint sans connaître la vérité sur le sort de leurs proches disparus.

Elles resteront, à jamais, gravées dans nos mémoires.

Pour elles, nous ne lâcherons pas le flambeau et poursuivrons le combat jusqu'au bout afin que les mères de disparus qui n’ont pas pu achever leur mission de leur vivant, soient toujours là.

Alger, le 05 janvier 2012

YOUS Fatima P/SOS Disparus

Tags:

admin

You may also like

0 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE